À Couronnes y a pas de ZSP mais y a la BST

À COURONNES Y A PAS DE ZSP MAIS Y A LA BST

Ces derniers mois, la chasse aux pauvres n’a pas connu de trêve estivale : rafles de sans papiers, traque des vendeurs/euses à la sauvette et autres indésirables. Entre Belleville et Couronnes les « contrôles de papiers », gazages à la lacrymogène et embarquements au commissariat ont rythmé ces dernières semaines. Leur objectif : empêcher que les biffins et les vendeurs/euses de rue du mois de ramadan ne s’installent sur le terre-plein central et faire comprendre à tout le monde c’est qui qui commande ici. Et pour cela la BST* a reçu du renfort : de jour comme de nuit, plusieurs patrouilles de flics sont restées stationnées autour du métro. Malgré quelques réactions et tentatives d’interposition une résistance plus large n’a pas suivi. Sur les murs du quartier, on a vu une affiche contre la police et l’État qui disait : « Il est possible de s’opposer aux contrôles et aux arrestations ; de créer des solidarités qui rendent le travail de la police plus difficile. Soyons incontrôlables ! »

* C’est la Brigade Spécialisée de Terrain qui intervient spécifiquement sur les quatre arrondissements du quartier Belleville- Couronnes.

Publié dans le n°2

This entry was posted in Articles and tagged , , , . Bookmark the permalink.